Bienvenue

L'Association Internationale de Shiatsu Traditionnel (A.I.S.T.) a pour objet de faire connaître, promouvoir, transmettre, enseigner l’art et la technique issue de la discipline japonaise appelée Shiatsu.

L’AIST est née de l'aspiration commune de praticiens et d'élèves de l'École de Shiatsu Thérapeutique (E.S.T).
L’école EST a son activité sur Paris et est dirigée par Bernard BOUHERET, créateur du Sei Shiatsu Do. (Voir le site de l'EST)

La majorité des adhérents de l’AIST sont élèves ou anciens élèves de l’EST avec des origines géographiques très diverses : Ile de France, Bretagne, Nantes, Tours, La Rochelle, Strasbourg, Montpellier, Nîmes, Marseille, Arles, Avignon, Nice, Lyon, Valence, Madagascar. L’AIST accueille très volontiers des praticiens  de Shiatsu venant d’autres horizons pédagogiques. Comme les adhérents formés à l’EST, ces praticiens sont désireux de faire connaitre le Shiatsu et de le pratiquer dans un contexte associatif ouvert et généreux. L’adhésion à l’AIST leur permet de participer aux ateliers Shiatsu, aux enseignements et conférences de l’université Makoto.

Ambassadeur du Shiatsu sincère, l’AIST est très active sur Paris avec la mise en place d’ateliers de Shiatsu destinés aux employés d’entreprises et d’organismes publics ou encore aux personnels soignants d’hôpitaux. Ainsi l’association a fait pénétrer les bienfaits du Shiatsu dans des institutions renommées : la Bibliothèque nationale de France, La Poste, le Ministère de la Recherche et de l’Enseignement Supérieur. Aujourd’hui les ateliers de soins Shiatsu de l’AIST ont leur place dans 5 Hôpitaux parisiens : Cochin, Broca, La Collégiale, La Rochefoucauld et Jean Jaurès.

Photos © Dany Gander-Gosse

L’AIST collabore avec d’autres associations pour offrir le Shiatsu aux hommes et femmes en souffrance ou en difficulté : à titre d’exemple l’AIST mène des actions avec l’Association Française des Polyarthritiques (AFP) et conduit des missions Solidarité Shiatsu (pratique et enseignement) au Pérou.

Le Maître Kano nous enseigne que dans l'art chevaleresque japonais les deux principes fondamentaux sont « entraide et prospérité mutuelle ».
L'A.I.S.T. se reconnaît dans ces valeurs de solidarité et de soutien réciproque.

Quand nous oeuvrons tous dans la même direction, nous sommes plus forts.